Forum francophone sur l'ésotérisme : sorcellerie, magie, spiritualité, divination, aromathérapie, trucs et astuces, écologie, lithothérapie, astrologie
 
AccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Jeu 16 Fév 2017 - 16:28

Le sujet peut vous paraître un peu étrange mais je dois dire que c'est une question qui me taraude beaucoup en ce moment.

Comment atteindre notre équilibre intérieur et réussir à le maintenir envers et contre tout (tous?)

Je me sens pas mal en décalage ces derniers temps, sur les sentiers comme dans la vie.
L'impression de ne plus correspondre à l'image que les autres ont de moi.
Mais également l'impression de ne plus vraiment savoir qui je suis. Ce qui est d'ailleurs assez paradoxal dans la mesure où je n'ai jamais eu aussi confiance en moi qu'aujourd'hui. Vous suivez toujours ou je vous ai déjà perdus? Blbl

Du coup, je m'interroge, ce sentiment de décalage entre ce que je suis réellement et ce que je parais être, est ce parce que j'ai vieillis? Est-ce parce que je suis devenue maman?

Pour être honnête, j'arpente le sentier du "bien être" (et tout ce qu'il englobe) depuis pas trois ans environ. Je suppose donc que c'est parce que je vieillis.

Non pas que je me sente vieille, je vous rassure  Sourire  mais plus le temps passe et plus ce qui me tenait vraiment à coeur il y a quelques années me semble à présent vain, carrément futile parfois.

Et il y a cette impression, toujours plus présente de manquer de temps, d'où ce sujet.

Je ne sais pas pour vous mais personnellement je fourmille littéralement de projets, j'en ai sans doute trop d'ailleurs car au final je ne mène pas grand chose à bien par "manque de temps".
Mais quand on y pense, il s'agit surtout d'un gros manque d'organisation et de volonté. Une incapacité à prioriser, à passer du mode "rêve" au mode "concret".

Ressentez-vous parfois cette impression désagréable de voir fuir votre temps pour des futilités et ne pas savoir/pouvoir le garder pour les choses importantes?

Avez-vous des techniques pour rester sereins et fidèles à ce que vous êtes malgré nos vies trépidantes?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Jeu 16 Fév 2017 - 22:38

Exactement mon sentiment en ce moment. Lié à la même idée que je vieillis. Et pourtant on n'a pas le même âge, donc il y a une bonne part de subjectivité dans tout ça.

Pour ma part (je ne sais pas si ça t'aidera, mais dans le doute): je me suis posée durant un instant (de méditation, de tranquillité, de promenade...) et j'ai fait table rase de tout. Tout ce que j'aime, tout ce que j'ai vécu, mais aussi tout ce que je crains, tout ce dont j'ai envie.... j'ai tout mis par terre dans ma tête.

A partir de là, dans ce merdier à mes pieds, je me suis dit: qu'est-ce qui vaut la peine? Et là, j'ai repêché ce que j'aimais. Ce dont j'avais vraiment envie. Pas forcément ce que j'avais été jusque là. Non, ce dont j'avais envie, ce dont j'avais besoin MAINTENANT.

Je ne suis plus la même qu'il y a... quoi, 10 ans? (tu te rends compte Anthéa, ça fait bientôt 10 ans qu'on se parle! Champagne!). Alors certes, il y a une partie de moi qui a survécu. Mais une autre partie qui s'est essoufflée et qui n'a plus besoin d'être vivace actuellement. Tout ce dont je n'ai pas besoin, je le met au placard, ça ne veut pas dire que ça n'existe plus, c'est juste rangé dans mes souvenirs et ça peut être dépoussiéré quand j'en aurais à nouveau besoin.

Il y a 10 ans je voulais faire du steampunk, des conventions, me faire un max de potes et de contacts. Je voulais tout voir en ésotérisme, être une absolue encyclopédie sur le sujet. Du coup je l'ai fait, je suis sortie, j'ai rassemblé un large cercles d'amis, de contacts, j'ai écrit des grimoires à moitié finis... Mais maintenant, ça ce n'est plus moi. Ce n'est plus ce dont j'ai besoin. Là, j'ai besoin de me recentrer vers la sphère privée. De m'occuper de moi, de mes amis proches. De coller à l'image que moi je veux.

Et c'est là que l'âge intervient. Comme tu dis, ce n'est pas parce qu'on vieillit qu'on n'a plus de projets. Mais on se connait bien mieux, et donc, on forme des projets qui nous correspondent mieux. À 20 ans, je faisais des projets à droite à gauche dans tel et tel univers... pour coller principalement à l'image que je voulais donner aux autres. Du coup je faisais un peu n'importe quoi, c'était plaisant, mais je me laissais aller, en voulant tout faire je ne faisais rien. Maintenant, j'ai mon propre idéal, et c'est vers lui que je tends. J'ai restreint mes projets, mais je m'y consacre à fond.

Pour m'aider, j'ai quelque chose de bien personnel: un carnet (j'aime les carnets). Vulgairement, on appelle ça un bujo (bullet journal, je ne m'étends pas sur ce que c'est, grossièrement un agenda). Dans ce journal, j'ai une part "calendrier", et une part "projets". Calendrier c'est simple; c'est ce que j'ai à faire au jour le jour, ça m'aide à me structurer. Dans projets, j'ai couché tout ce que je voulais faire "globalement": la danse orientale, écrire mon roman, compiler mon grimoire, finir mes jeux/livres/série en cours. Pas de détails ici, c'est pour une vue d'ensemble.

A partir de là, c'est pour moi de l'orga. Je me fixe un objectif par mois. Exemple: à la fin de ce mois, je dois avoir:
- lu ce livre
- fait cette recette
- être arrivé à maîtriser ce mouvement.
Je ne me surcharge pas, pour ne pas que ce soit stressant non plus, et avoir le temps pour les autres impératifs (boulot, potes...)

Voilà, c'est un peu confus, mais pour résumer:
- prend le temps de penser à ce que tu veux, et ce dont tu as besoin maintenant, sans t'imposer le fardeau de coller à l'image de tes années précédentes. Sors de toi même pour te voir de l'extérieur, et mieux réintégrer ton corps en sachant ce dont il a besoin.
- Quand tu auras déterminé ce que tu veux pour toi, couche-le sur un journal, quelque chose qui t'accompagne et où tu notes tes idées, tes projets, tes inspirations, tes lignes directives. Ce sera une aide personnelle (après c'est ma méthode, bien sûre une autre peut te convenir)
- Autant que possible, fuis la procrastination. C'est mon ennemi numéro 1, et à cause de laquelle j'ai perdu tant de temps. Parfois, même si c'est bon de prendre un peu de temps pour trainer, n'en fais pas une habitude, et donne toi des petits objectifs simples à accomplir, d'une semaine à l'autre, d'un mois à l'autre, pour ne pas rester sans rien accomplir. Ce n'est pas l'inaction qui rend serein. C'est l'accomplissement de soi, dans une action qui nous correspond.

Voilà ma grande, pavé césar! J'espère avoir pu t'aider.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Ven 17 Fév 2017 - 10:04

Vega.... je t'aime  Bisous

J'ai un bib à donner et je suis sur le téléphone mais je reviens tout à l'heure pour une vraie réponse. 

C'est très amusant que tu évoques le bujo: je suis en train de préparer un post dessus  Lil\' smile

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Ven 17 Fév 2017 - 14:33

Vega a écrit:
Exactement mon sentiment en ce moment. Lié à la même idée que je vieillis. Et pourtant on n'a pas le même âge, donc il y a une bonne part de subjectivité dans tout ça.

Vi c'est toujours subjectif les ressentis et puis c'est vieillir dans le sens acquérir de l'expérience et changer. Parce qu'on évolue forcément (et heureusement!) Lil\' smile

Vega a écrit:

Pour ma part (je ne sais pas si ça t'aidera, mais dans le doute): je me suis posée durant un instant (de méditation, de tranquillité, de promenade...) et j'ai fait table rase de tout. Tout ce que j'aime, tout ce que j'ai vécu, mais aussi tout ce que je crains, tout ce dont j'ai envie.... j'ai tout mis par terre dans ma tête.

A partir de là, dans ce merdier à mes pieds, je me suis dit: qu'est-ce qui vaut la peine? Et là, j'ai repêché ce que j'aimais. Ce dont j'avais vraiment envie. Pas forcément ce que j'avais été jusque là. Non, ce dont j'avais envie, ce dont j'avais besoin MAINTENANT.
Alors là, je t'admire!
Parce que moi c'est un tel merdier que si je mets tout à terre dans ma tête...... ben je bugue et je fuis Sourire

Vega a écrit:
Je ne suis plus la même qu'il y a... quoi, 10 ans? (tu te rends compte Anthéa, ça fait bientôt 10 ans qu'on se parle! Champagne!).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vega a écrit:
Alors certes, il y a une partie de moi qui a survécu. Mais une autre partie qui s'est essoufflée et qui n'a plus besoin d'être vivace actuellement. Tout ce dont je n'ai pas besoin, je le met au placard, ça ne veut pas dire que ça n'existe plus, c'est juste rangé dans mes souvenirs et ça peut être dépoussiéré quand j'en aurais à nouveau besoin.
Tu as tout compris. Tu as l'esprit bien plus clair que bien des gens qui ont plus d'expérience que toi, du moins en théorie

Vega a écrit:
Pour m'aider, j'ai quelque chose de bien personnel: un carnet (j'aime les carnets). Vulgairement, on appelle ça un bujo (bullet journal, je ne m'étends pas sur ce que c'est, grossièrement un agenda). Dans ce journal, j'ai une part "calendrier", et une part "projets". Calendrier c'est simple; c'est ce que j'ai à faire au jour le jour, ça m'aide à me structurer. Dans projets, j'ai couché tout ce que je voulais faire "globalement": la danse orientale, écrire mon roman, compiler mon grimoire, finir mes jeux/livres/série en cours. Pas de détails ici, c'est pour une vue d'ensemble.

A partir de là, c'est pour moi de l'orga. Je me fixe un objectif par mois. Exemple: à la fin de ce mois, je dois avoir:
- lu ce livre
- fait cette recette
- être arrivé à maîtriser ce mouvement.
Je ne me surcharge pas, pour ne pas que ce soit stressant non plus, et avoir le temps pour les autres impératifs (boulot, potes...)
Mon agenda classique fonctionne un peu comme un bujo (je viens d'ailleurs de découvrir que c'est en passe de devenir une mode) mais qui peut être amélioré, le format agenda me limitant quand même.

Vega a écrit:
Voilà, c'est un peu confus, mais pour résumer:
- prend le temps de penser à ce que tu veux, et ce dont tu as besoin maintenant, sans t'imposer le fardeau de coller à l'image de tes années précédentes. Sors de toi même pour te voir de l'extérieur, et mieux réintégrer ton corps en sachant ce dont il a besoin.
- Quand tu auras déterminé ce que tu veux pour toi, couche-le sur un journal, quelque chose qui t'accompagne et où tu notes tes idées, tes projets, tes inspirations, tes lignes directives. Ce sera une aide personnelle (après c'est ma méthode, bien sûre une autre peut te convenir)
- Autant que possible, fuis la procrastination. C'est mon ennemi numéro 1, et à cause de laquelle j'ai perdu tant de temps. Parfois, même si c'est bon de prendre un peu de temps pour trainer, n'en fais pas une habitude, et donne toi des petits objectifs simples à accomplir, d'une semaine à l'autre, d'un mois à l'autre, pour ne pas rester sans rien accomplir. Ce n'est pas l'inaction qui rend serein. C'est l'accomplissement de soi, dans une action qui nous correspond.

Voilà ma grande, pavé césar! J'espère avoir pu t'aider.
Fuir la procrastination.... mon plus grand fléau. Encore un paradoxe vu comme ma vie est remplie mais pourtant... je trouve le temps de procrastiner Embarrassé
Oui tu m'as aidée.
Ne serais-ce qu'en me rappelant que j'ai encore ma place sur les sentiers. Je commençais quand même à me poser un peu la question.
Cerridwen et toi avaient une façon, très différente mais tout aussi efficace, de me ramener à l'essentiel et de m'aider à mettre un peu d'ordre dans tout le fatras qui encombre ma petite tête Applaudissement


J'étais déjà en train de plancher sur un post pour présenter le principe du bujo, mais j'avançais sans trop de conviction, je vais donc m'y mettre sérieusement. C'est une méthodologie très intéressante et efficace.

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Sam 18 Fév 2017 - 9:02

Pour ma part, le retour sur les sentiers fait partie du travail que j'ai envie de faire sur moi. Tous les fora où j'étais ont fermé, à la faveur de Facebook, où c'est de l'info consommée-oubliée. J'ai trop longtemps délaissé la logique forum, où on prenait le temps de travailler un post, de donner envie aux gens d'apprendre, de prendre le temps de discuter avec des nouvelles personnes avec un certain anonymat, sans être parasités par des contacts random, ou par des actus putaclic...

Tu ne peux pas savoir comme je suis contente que parmi toutes ces transformations des habitudes de l'Internet, les Sentiers aient survécu. Parce que j'ai compris que c'est ce rythme, et ces habitudes-là, qui étaient les bonnes. Pour moi en tout cas.

C'est la même chose qui m'a donné envie de tenir à jour mon blog, même si je regrette qu'on ne puisse pas beaucoup y discuter comme sur un forum.

Bizarrement, avec mon travail aujourd'hui et avec mon emploi du temps qui se rétrécit, je me rend compte que me fixer des petits objectifs journaliers fait que je réalise 10 fois plus de trucs que quand j'étais à la fac et que je passais l'essentiel de mon immense temps libre à trainer sur Internet en rêvassant à ce que je pourrai faire.

Aujourd'hui, j'écris cet article. Oui, j'ai la flemme, mais je serai contente quand ce sera fait.
Aujourd'hui, je sors acheter ces ingrédients. Je teste cette recette, et dans un mois j'organise un dîner à thème.
Aujourd'hui, je me prends 1h et j'avance dans ce livre.

C'est autant de petites choses qui rythment mes pensées. Je ne te cache pas que parfois j'ai envie de traîner. Mais je suis portée par cette idée que si je traîne, au bout du compte je serai déçue de ne pas avoir profité du temps qui m'a été donné. Attention, je ne parle pas de ficher en l'air le temps de récupération, quand on a besoin de dormir/se reposer. Juste de se ficher une petite tranche horaire par jour où l'on réalise/fait avancer un projet. Pour se coucher le soir en étant satisfait d'avoir fait fructifier "son" temps.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Dim 19 Fév 2017 - 9:38

Avec Cerridwen, nous avons hésité à garder les Sentiers ouverts, justement à cause de cette "mode" du tout tout de suite. On avait pensé le transformer en blog, faire les articles qui nous tenaient à coeur et avancer comme ça, seules, à notre rythme.

Et puis on s'est dit qu'il fallait leur laisser une chance, justement parce que c'est l'un des derniers espaces virtuels où on peut prendre le temps.
Parce qu'on y a fait de belles découvertes, de belles "rencontres".

En tout cas, excellente méthode Vega.
C'est vrai que jusqu'à présent je me fixais des objectifs mais trop nombreux je pense, du coup, il y en a qui sont reportés de jours en jours et je n'ai plus de temps pour les projets plaisir.

Une super piste, s'organiser oui mais pas se faire un agenda de ministre et ne pas oublier les moments "plaisir" qui nous permette de garder notre équilibre dans un monde qui va si vite qu'il nous donne parfois la nausée Lil\' smile

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
le_chat_de_jade
Herbe Folle
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Dim 19 Fév 2017 - 11:13

Hello,

J'aime beaucoup votre débat, j'ai vécu cela pendant mes vacances à Hong-Kong. C'est une magnifique île par contre, j'ai du courir dans tout les sens. Tout va une vitesse fulgurante le métro, les bus et les gens, acheter un objet. Pour souffler, j'avais la chance d'être près d'un parc. Par contre au retour je suis tombé malade, bronchite asthmatique. 

Avons-nous toujours le choix? Moi non, j'ai une fille vive et un compagnon avec un caractère fort, je dois souvent allé plus vite que je ne voudrais.

Pour les forums, c'est possible d'avoir de la qualité, je suis membre d'un depuis 11 ans,il n'a pas les dernières technologies, mais cela marche. 

L'énergie et la volonté existe dans sa capacité de concrétisation même pour un forum, la vie elle-même.

Voilà, merci encore pour cet excellent sujet.

Le chat
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Dim 19 Fév 2017 - 13:00

Plus ça va, plus je pense qu'Internet est d'une certaine façon devenu "dangereux".

Dangereux, parce que nous y sommes noyés. Dangereux parce que nous ne sommes pas, pour la plupart, conscients de ses dérives. Internet a beaucoup de points forts pour faire découvrir des choses, pour nous donner accès à un savoir... mais un savoir qui doit être filtré et reconsidéré. Parce qu'il regorge aussi de zones d'ombre qui peuvent nous dévorer si on n'est pas "formés" à l'usage du Net. Internet est une scie électrique. Si tu sais t'en servir, il te sert à construire de belles choses. Si tu ne sais pas, tu peux finir avec le bras coupé. Et j'exagère à peine.

Quand on allume notre ordinateur, nous sommes noyés par des informations de tout bord où on ne distingue pas le vrai du faux, où on prend bizarrement conscience qu'on ne serait qu'un pion manipulé par les média, les politiques... Où on te dit partout "vivez comme ça, faites ci si vous ne voulez pas passer à côté de vos meilleures années, faites ça pour vivre mieux, haïssez-le lui, aimez-la elle"

Inconsciemment, on a une passivité qui s'exerce. Qui nous fait réfléchir sur des trucs absurdes. Que peut-être on vit mal, qu'on rate des trucs... plein, plein de trucs, cette masse infinie de trucs présentés sur Internet, où des millions de vie s'entrecroisent. Tout ces trucs auxquels on n'aurait jamais pensé si on ne les avait pas eus sous les yeux. On finit par être là à se dire "Est-ce que j'aurai dû prendre un sac à dos et faire le tour du monde?" "Aurais-je dû poursuivre mes études et faire carrière?" "Cet endroit est-il mieux pour mes enfants?". On ne se rend même pas compte que la moitié des destins rêvés présentés sur Internet n'ont jamais existé.

Parce que voilà: qui a écrit l'article, est-ce qu'il me connait, est-ce que je le connais, d'où sait-il ce qui est bon pour moi? Est-ce que cela me touche vraiment, en ma conscience personnelle?

La seule chose qui importe, c'est ce que nous voulons nous, pour nous. Pas parce qu'on nous a dit que c'était bien. Ca paraît évident, mais pourtant on se laisse dévorer malgré tout. Anthéa, tu es la seule à savoir ce que tu veux. Ne te laisse pas parasiter par le reste.

La dose de choses proposées par Internet ne nous donne pas envie de nous lancer. Au contraire, elle a quelque chose de paralysant. Parce qu'on se dit "est-ce que je dois faire ça, regarder ça, suivre ça...?" Et au final, on ne fait rien, rien d'autre que perdre du temps à scroller en se retournant le cerveau.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Dim 19 Fév 2017 - 13:16

Désolée, je deubble sweet pour bien trancher le propos, parce que je pense qu'un sujet pareil demande à être segmenté pour ne pas se blinder la tête.

Il ne faut surtout pas nous laisser ronger par la spirale du net. Il faut bien comprendre que c'est du domaine du virtuel, et bien souvent, bien plus souvent qu'on ne veut nous le faire croire, de l'illusion. La vie rêvée à laquelle tes contacts Facebook veulent que tu croies.

Tout n'est pas facile comme "Gagnez 10 000 € par minute avec cette astuce simple". Vivre sa vie bien demande un travail certain, mais aussi de la réflexion, de l'organisation. Un petit effort sur soi qui peut apporter beaucoup. Même si je me rends bien compte que ce n'est pas très marrant de tenir un journal à jour, de s'imposer des objectifs... Eh bien, malgré tout, plus on le fait, plus on se rend compte que c'est gratifiant.

Gratifiant de sortir acheter des ingrédients et de réaliser un plat, pour soi, pour sa famille, pour ses amis. Pas juste de faire un tableau de milliers d'épingles de plats qu'on ne fera jamais sur Pinterest.
Gratifiant de voir qu'il fait beau et de sortir sans se trouver des prétextes.
Gratifiant d'ajouter une petite pierre, chaque jour, à un projet qu'on a en tête. Juste une petite pierre, même si elle semble ridicule comparée au reste du projet.

Je vais te donner un dernier conseille qui va peut-être te paraître absurde, mais si tu veux faire des projets, ne te noie pas sous des multiples sources. Ne te fais pas une tour de 10 km de haut de trucs à faire, à lire, à voir, à tester. Parce que non seulement tu vas te laisser intimider par ça, mais en plus, de jours en jours, tu vas trouver d'autres idées qui vont s'ajouter à cette tour sans fin, qui te donnera perpétuellement l'impression de grandir même si tu escalades ses marches. Ca aussi c'est un symptôme du siècle de vitesse, où l'horizon s'éloigne perpétuellement.

Fais une petite liste de projets à court termes, que tu as envie de faire maintenant. Quand tu l'as, tu ne regardes pas le reste, tu la complètes, et une fois terminée tu en fait une autre. Des idées il y en aura toujours, elle ne vont pas disparaître parce tu ne les check pas quotidiennement.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Dim 19 Fév 2017 - 22:56

Je suis entièrement d'accord avec toi Vega!
Clairement internet c'est dangereux, pour les raisons que tu dis et d'autres encore.
Et pourtant..... quel formidable outil. Quel formidable moyen de rapprocher les gens... Il est là le piège effectivement Lil\' smile


Vega a écrit:
Anthéa, tu es la seule à savoir ce que tu veux. Ne te laisse pas parasiter par le reste.
Ton conseil est très judicieux encore une fois, le souci c'est que je ne sais pas encore tout à fait ce que je veux même si ça se précise grandement ces derniers temps.
En fait, si je veux être tout à fait honnête: je ne sais pas encore tout à fait qui je suis.

En même temps, je ne suis pas sûre que ce soit si courant que ça les personnes qui se connaissent vraiment. A force de porter des masques tout au long de notre vie, on en oublie qui nous sommes. Et lorsqu'on décide de se passer de masques.... ben c'est pas toujours évident de se rappeler l'original Lil\' smile

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Lun 20 Fév 2017 - 8:05

Ce n'est pas parce qu'on porte un masque qu'on n'est pas "nous". Nos masques sont nos personas, les multiples part de nous. C'est ça l'ennui, c'est qu'on recherche l'unité de nous même, alors que notre unité se trouve précisément dans notre diversité intérieure. 

Sorcière, mère, amante, amie, et bien d'autres. Toutes ces personnalités qui sont définies par ce que nous aimons. Chacune de ces personnalité est une petite unité qui te construit toi, entière. Il ne faut pas chercher à leur trouver un point commun et à les fondre en un seul bloc. Leur seul point commun c'est toi, et la spécificité que tu donnes à chacun de ces visages.

Tu peux faire ce que tu aimes selon ce vers quoi tes visages te portent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Lun 20 Fév 2017 - 9:41

Le problème que je rencontre, et je pense ne pas être la seule, c'est que pendant des années, j'ai voulu être celle que les autres attendaient/espéraient/voyaient.

C'est cela que je veux dire en parlant "d'original", après je ne renie pas le fait d'avoir plusieurs facettes je te rassure.

Quand tu t'es "oubliée" pendant des années, voir quasiment toute ta vie, il est parfois difficile de savoir si tu veux vraiment certaines choses ou si, inconsciemment, tu continues à suivre le chemin tracé par d'autres Wink

En fait, pour rester serein malgré l'accélération du monde, il faut mettre en pratique le vieil adage: "connais toi toi-même" et se donner de petits défis quotidiens.

Je crois que mon problème est là: j'essaie de grimper l'Everest alors que je n'ai même pas fait le Puy de Dôme Sourire
A force de trop vouloir faire.... on ne fait rien.

C'est peut être ça qui fait échouer nombre d'entre nous.
Et puis je pense que la procrastination est le fléau engendrait par cette accélération: on prend le temps "malgré nous", sauf que ce n'est pas du temps.... comment dire.... efficace. Juste du temps perdu et du stress supplémentaire face à ce qui n'a pas été fait.

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
la foret solaire
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Sam 25 Fév 2017 - 14:26

Ha ma belle

la vie est une mer de questions dans un océan de vie
Mais avec les remous ecumeux de souvenir de desir passé et futur
dificil de garder son cap avec une carte

n oublie pas que bien que toute les cartes peuve nous guider la route est racer par les etoile
et nous petit oisillon de terre mere chaque nuit chaque lune nous essayons de voler
Et que tu sois moineau condor gypaete souvien toit juste que la paix nous atend au bout du chemin

Et pas que la paix
Hein les pretresse ;)
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   Sam 25 Fév 2017 - 17:16

Tu as toujours une plume poétique la forêt solaire, c'est toujours plaisant de te lire.

On va essayer de le garder ce cap.... je cherche juste comment pour le moment, mais j'ai quelques pistes Lil\' smile

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment rester serein lorsque tout s'accélère autour de nous?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand tout s'écroule autour de nous, que faire ? La solution...
» Comment Donner un Savoir ? (Tout Le Savoir Appartient à Allah)
» [stagiaire] Comment rester en lycée ?/ mutation intra
» comment réagir lorsque son enfant vous fait mal?
» Comment réduire l'effet des accélérations ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sentiers Cachés :: Entre nous :: Les débats-
Sauter vers: