Forum francophone sur l'ésotérisme : sorcellerie, magie, spiritualité, divination, aromathérapie, trucs et astuces, écologie, lithothérapie, astrologie
 
AccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Débat impromptu sur la perfection et caetera...*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 11:01

Le solstice aura peut être inspiré certains, en définitive.  Lil\' smile
Revenir en haut Aller en bas
Casper
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:13

L'innocence et la perfection ne semblent réelles que pour ceux qui aspirent à les acquérir. Lorsque c'est inné, comme moi, on ne les remarque même pas, on se sent juste différent.

Armairghin, tu me pousses en ces jours de fêtes à un onanisme intellectuel alors qu'il fait si froid et que le corps a tant besoin d'être réchauffé. Lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:20

Ta modestie est elle aussi innée que ton innocence et ta perfection ? Ange

Ne t'inquiètes pas de trop, étrangement je n'ai pas tellement l'impression que tu souffres de froid en ces jours de fêtes... Lil\' smile
Revenir en haut Aller en bas
Casper
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:29

Amairghin, je n'ai jamais prétendu être modeste car je suis fier, arrogant, prétentieux, hautain, d'un charisme écrasant. et j'ai une assurance inégalée jusqu'alors. Mais ça n'enlève rien à mon innocence ou à ma perfection.

Je ne souffre pas du froid, relis le post de BLV, je n'en ai jamais souffert. J'aime ça, ça me stimule.

Qu'est ce qui te motive toi ?

Vega, toi innocente, douce et gentille ? Moi qui voyais en toi une amazone ! Arf ! Snif
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:35

Euh C'est parti en sucette, par ici...

Shynoja, tu devrais arrêter pour un temps les pains d'épice au gingembre, et miss Rosa, le lait de poule, tu devrais également y tirer un trait.

Je n'aurai jamais cru possible de trouver les mots innocence, perfection etc, dans des posts qui incluent notre couple si torride. What? Sourire

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:37

Je n'aime pas le pain d'épices Willow lol ! Tu as choisi le mauvais exemple ! Blbl

Je ne prends que du miel et de la gelée royale !

L'amour torride peut être innocent. C'est de là qu'il tire tout son éclat.
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:38

7

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...


Dernière édition par Willow le Mer 22 Déc 2010 - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:39

Ça pourrait être de la modestie de reconnaître que l'on est prétentieux, c'est un paradoxe à creuser...

Et la perfection est complète, unité ne comblant aucun manque intérieur dans la recherche d'une quelconque supériorité au demeurant chimérique étant donné que le Tout est dans l'Unité.
Nous aurons au moins en commun d'aimer le froid, même si apparemment tu en supportes moins certaines formes. Lil\' smile

Ce qui me motive ? La perfection, de même, sous toutes ses formes.

Vega :
Ein bisschen. Lil\' smile
Je n'oublie pas mais certains textes sont très peu lisibles même sur l'original. Il faut que je trouve un moyen d'envoyer ca sans altérer la qualité et en évitant d'avoir un fichier trop lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:46

C'est là toute la différence entre nous Amairghin, tu la recherches cette perfection, or elle est déjà en toi. Moi je l'ai trouvée, c'est mon point d'équilibre. Elle est loin de former un Tout ou une Unité, elle est propre à chacun de nous.

J'espère que tu la trouveras, je te le souhaite. Ne rêves plus de tes désirs, vis les, j'ai découvert ça grâce à la magie sèssouèl lol.

Je suis ravi que nous ayons cela en commun, le froid, même si nous ne pourrons jamais prendre de bain ensemble lol. Je préfère les bras d'une femme Blbl
Revenir en haut Aller en bas
eve
Gardien
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:51

8

_________________
L'impermanence est l'essence même de la vie.

André Baechler
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:53

Bien joué, Eve Lil\' smile

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:54

9

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 14:57

Je la recherche en moi en effet, mais plus qu'un point d'équilibre je souhaite qu'elle seule demeure, par élimination de toutes les couches superficielles de la personnalité.
Ce qui inclut de désirer ne plus avoir de désir, jusqu'à cet indésirable désir lui même. Wink
Je pense que si la manifestation de la perfection varie en fonction des modalités d'incarnation, son essence reste la même. Après tout, la vraie perfection est le point.
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 15:02

Oh, Amairghin, c'est vraiment ennuyeux et froid comme conversation, en plus t'utilises des tas d'associations de mots compliqués! >.< Parler philo c'est encore plus stérile que de parler politique, et ça sent la vieille poussière de bibliothèque cartésienne. Vega déteste le ratiocinage, c'est trop compliqué Panique

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 15:09

Amairghin : Cet équilibre est, pour moi, une recherche permanente. Je ne saurais vivre dans l'absence de désir car cela voudrait dire que j'ai atteint mon but. J'aime à croire qu'il me reste encore des choses à découvrir sur les autres et moi-même, ainsi j'ai l'impression d'être en vie.

Arrivé à un stade immuable de la personnalité, qui semble proche de la perfection, c'est comme être prêt selon moi à passer dans l'autre monde car celui-ci n'a plus rien à nous apprendre. On n'a atteint donc ce stade qu'une fois mort.

La Rosa Mystica : En parlant de lapin... Rougis
On n'a pas encore fait la sieste...
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 18:02

C'est joliment prometteur. Smile

D'où est-ce que tu sors ça?

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 19:17

Shynoja >

Tu as raison parce que ce dont tu parles c'est l'équilibre de la personnalité, donc une perfection relative. Or la perfection au sens absolu du terme nécessite l'annihilation de la personnalité, comme le conseillent maints textes sacrés de l'Inde. La personnalité étant de nature fluctuante car duelle, une recherche constante est de mise pour maintenir un certain équilibre à un certain moment; ce qui n'est pas le cas sans elle.
Le stade immuable de la personnalité est en réalité son anéantissement total jusqu'à ce que seule l'essence primordiale subsiste, l'âme individualisée en tant que telle sans voiles intermédiaires.

Et à ce stade en effet ce monde n'a plus rien à nous apprendre, d'ailleurs il est dit dans la Kabbale que la création du monde manifesté quelle que soit sa forme et sa densité est causée par une imperfection (un "retrait" de l'Être) qui permet la séparation causant son existence. Mais à supposer qu'un être atteigne cette perfection absolue les lois physiques de ce monde le contraindront à y demeurer jusqu'à sa mort physique,qui alors le libère du samsara.

Vega >

Je ne sais pas ce qui est le pire, que tu aies raison ou que j'aie tant de mal à être moins froid et à ne plus sentir la poussière de bibliothèque. Wink
Je ne suis quand même pas que cartésien, je suis un artiste aussi, que diable... Smile


Revenir en haut Aller en bas
Kaliris
Herbe Folle



MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 21:21

C'est intéressant La Rosa Mystica,on aurait presque hâte d'y être,
vivement l'année de mr Lapin! Smile
K
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 23:37

Amairghin,

Les textes sacrés indiens dont tu parles sont loin d'être parfaits tout comme ceux de la Kabbale. Par conséquent, ils sont loin de détenir la vérité si tant est qu'elle existe.

Si je me considère comme parfait c'est déjà parce que je fais corps avec ce Monde. J'existe en tant qu'énergie universelle, une force réelle contribuant aux mouvements du Tout. Ce Tout, que tu considères comme parfait.

Je ne peux me mettre à la recherche de ce qui existe déjà et n'existerait pas sans les éléments qui la composent.

Réduire la condition humaine à celle d'être imparfaits revient à considérer l'Homme comme des éléments inutiles à ce Tout tant qu'ils n'ont pas atteint cet état d'illumination spirituelle.

Cette illumination est-elle réellement utile et nécessaire pour atteindre la perfection quand celle-ci vit déjà en nous ?

Lorsque ton énergie interne s'équilibre et que tes chakras animent la vie qui est en toi en parfaite harmonie avec ce Tout, cet univers, n'était-ce pas déjà une merveille ?

Il est vrai que cela ramène les choses à une vie simple et une vision qui te parait peut-être terre-à-terre mais néanmoins suffisante à toute forme de vie.

Si l'illumination de l'Homme et la révélation de sa perfection passent par l'éclosion de son essence même, pourquoi rechercher notre totem, la forme animale de nos vies antérieures ?

Changer la vie des hommes et des femmes que je rencontre est ma façon de contribuer au mouvement des énergies du Tout. Et je crois que c'est déjà, pour moi, une approche de la perfection. Lorsque tu tournes les yeux vers le ciel, je les tourne vers la Terre. Lorsque tu pointes du doigt une étoile, je pointe du doigt un arbre. Montrons nous pour autant des choses totalement différentes ?

Fondamentalement oui, spirituellement non.
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Mer 22 Déc 2010 - 23:40

Je vous demande, à tous les deux: De quelle perfection parlez-vous?

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Jeu 23 Déc 2010 - 0:02

Ne le prend pas comme ça, c'est toujours plus intéressant que de parler de carottes et de canards. Lol

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Jeu 23 Déc 2010 - 0:02

Willow, je parle de la perfection dans son ensemble. Que signifie " un être partfait " ? Ca serait la question de ce débât.
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Jeu 23 Déc 2010 - 0:09

Oui, mais, prétendre à la perfection, qu'est-ce que ça veut dire?
Est-ce que ça signifie vouloir atteindre un principe divin?
Est-ce que ça signifie, comme il l'a été dit plus haut, vouloir abolir de notre esprit, toutes les conceptions égotiques?
Est-ce que ça signifie, comme tu le dis, vouloir se fondre dans le tout? (ce qui rejoint, à mon sens, la volonté de supprimer son ego)

En bref, de quoi parlez-vous exactement. La perfection est si vaste! Il ne faut pas se limiter à une perfection physique et religieuse (les saints, par exemple) comme les siècles d'histoires ont réussi à forger.
Essayons de voir, peut-être, au-delà de ce qu'on place sous la nomination "perfection".

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Jeu 23 Déc 2010 - 0:24

Willow, l'idée de départ était " Je ne bois pas, je ne fume pas, je suis sain de corps et d'esprit, je suis donc parfait ". Je parlais là de moi.

Amairghin a souligné le caractère prompt de cette affirmation, peut-être simpliste de ce qu'est la perfection dont son essence. C'est ainsi qu'est né ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Willow
Arbuste
avatar


MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   Jeu 23 Déc 2010 - 0:24

Mais t'affole pas, on s'en va, on s'en va Rougne

Je laisse le soin aux modérateurs, de déplacer les messages dans la section indiquée par la Rosa Urtica ( Blbl ), s'ils le souhaitent.

Smile

Edit: oui oui, ne t'en fais pas, j'avais bien saisi, mais je trouvais le débat fort intéressant.

_________________
Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat impromptu sur la perfection et caetera...*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat impromptu sur la perfection et caetera...*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1 impromptu pour l'arrivée du printemps ..
» Origène: Maitre de Perfection chrétienne
» La perfection de l'énergie
» La perfection de la sagesse
» La perfection de la contemplation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sentiers Cachés :: Entre nous :: Les débats-
Sauter vers: