Forum francophone sur l'ésotérisme : sorcellerie, magie, spiritualité, divination, aromathérapie, trucs et astuces, écologie, lithothérapie, astrologie
 
AccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Blanche
Arbre
avatar


MessageSujet: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 11:38

Ceux et celles d’entre-vous qui ont vu un film tel que La marche de l’empereur se rappelleront sans doute des scènes fameuses où l’on voit les manchots serrés les uns contre les autres dans la position de la tortue. Cette promiscuité chaleureuse est un bon moyen de lutte contre le froid chez ces oiseaux du continent antarctique. Se souviendront sans doute des scènes tragiques montrant certains déshérités imprudents. Mais telles sont les lois de la Nature. Ce face à quoi les animaux ont mis en œuvre des moyens de lutte. Là, je pense, par exemple, aux bœufs musqués qui font cercle autour de leurs petits, toutes cornes dehors face aux dangers qui portent de longues dents. La vitesse et l’aisance d’exécution d’une telle ronde est quelque chose qui m’a époustouflé le jour où j’ai vu agir ainsi ces animaux que l’on présentait dans un documentaire.

Petit à petit, comme nous le savons tous, sous nos latitudes, les températures vont baisser, le flux solaire va diminuer dans le même temps. La nature va se mettre au repos. En apparence. Alors que le bouleau est généreux avec le pin douglas en été, à une période où la photosynthèse est maximale pour lui, c’est en hiver que ce processus s’inverse. Par le biais de relations mycorrhyzales entre les deux arbres, le pin douglas apporte nutriments et réconfort au bouleau défeuillé.

Et nous, nous allons, malgré tout, nous agiter, bien sûr, au sein de ce froid et de cette glace. Alors, quels sont vos petits trucs, les petits trucs que vous mettez en œuvre pour passer la saison froide ? Bien entendu, je ne parle pas de grosses doudounes et de bottes fourrées, mais bien de votre position « spirituelle et émotionnelle » eu égard à l’hiver, période où l’on se rend compte que, à l’instar du soleil qui disparaît, notre soleil intérieur a, lui aussi, une nette tendance à s’affaiblir.


Smile

_________________
Still life, life style...
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 11:58

Hum, hormis la doudoune et les bottes fourrées, c'est sur mes amis et ma famille que je compte pour réchauffer mon coeur, mes amis, ma famille et...... un bon thé chaud Lol

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
FéeAriane
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 12:21

Joli topic que voici.
Merci Blanche. Lil\' smile

Pour autant, de mon côté j'ai une perception assez différente de celle que tu exposes ici concernant les frimas et la saison hivernale.

Pas plus tard que ce matin en me rendant à mon travail dans une atmosphère feutrée de brume automnale digne d'un jour proche de Samhain, je me disais "oh que j'aime ce temps, cette saison, cette ambiance qui font ressortir à mes yeux toute la magie de ce qui m'entoure, de la nature, du monde, de mon quotidien."

Petite, j'éprouvais toutes les peines du monde à comprendre ma mère qui disait tant aimer l'Automne. Et voila qu'à présent, je l'aime tout autant qu'elle.

Ces perceptions, à mon humble avis, varient d'une personne à une autre, mais aussi d'une période de vie à une autre.
Elles varient aussi au gré des expériences agréables ou désagréables vécues au fil des saisons.

Pour ma part, très étrangement, je me sens plus épanouie en Automne, puis en Hiver qu'au Printemps puis en Eté.
Et je sens, en ces saisons froides et dormantes, mon coeur s'ouvrir plus, ma spiritualité se revigorer et mon activité personnelle et intérieure s'éveiller.
Il faut dire que les célébrations diverses qui jalonnent ces mois froids sont propres à me ressourcer au gré des réunions de famille ou d'amis autour d'une table éclairée, joyeuse et pleine de mets de saison bien sympathiques.

Pour moi, ces mois sont ceux des Vandanges (même si hélas, je ne peux plus les faire depuis que j'ai un emploi qui m'en empêche), des cueillettes de pommes, de noix, de figues, le mois des citrouilles et des légendes de Samhain, les mois des bonnes ratatouilles made in Ariane (c'est le seul plat que je sache cuisiner, mais je pense pouvoir dire que je le fais bien Lunettes et c'est un plat que j'aime pour mille raisons), les mois des promenades dans la nature habillée de couleurs chatoyantes, les mois des feux dans les cheminées qui parfument les rues avec convivialité, les mois des cueillettes de champignons (bien que ce ne soit qu'un souvenir tant je n'en ai pas cueilli depuis bien des années), les mois des couronnes de pin, des sapins qu'on décore et qui embaument la maison, des cadeaux ou attentions échangés, des repas en famille, des lumières dans la rue... Tout ça quoi.

Cela ne retire rien au fait que malgré tout j'aime tout autant les saisons de vie et de chaleur pour tous leurs aspects tout aussi merveilleux.
Mais j'avoue avoir une petite préférence pour les saisons d'Automne et d'Hiver que, aussi paradoxal que cela vous semblera, je trouve plus gaies, plus vivantes et plus conviviales.

Bisou2


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tisser, Relier, Démêler, Dénouer, Aimer...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 12:38

Un joli sujet c'est vrai Wink

Pour ma part je ne me sens pas plus mal pendant l'hiver, car je supporte très mal la chaleur de l'été, et que pour moi rien ne peut être plus reposant et magique que la brume et la pluie.
J'aime beaucoup ces saisons durant lesquelles une chape de silence semble recouvrir tout notre environnement pour nous ramener vers nous-même .
Donc au niveau de ma vie spirituelle, je trouve qu'elle n'est que plus épanouie lors des saisons froides, encouragée par la quiétude omniprésente qui nous pousse a l'introspection Lil\' smile .

Et puis, qu'y a t-il de plus agréable que de jouer de la harpe sous la fenêtre en regardant la pluie tomber Embarrassé ?
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 12:46

Amairghin a écrit:
Un joli sujet c'est vrai Wink

Pour ma part je ne me sens pas plus mal pendant l'hiver, car je supporte très mal la chaleur de l'été, et que pour moi rien ne peut être plus reposant et magique que la brume et la pluie.
J'aime beaucoup ces saisons durant lesquelles une chape de silence semble recouvrir tout notre environnement pour nous ramener vers nous-même .
Donc au niveau de ma vie spirituelle, je trouve qu'elle n'est que plus épanouie lors des saisons froides, encouragée par la quiétude omniprésente qui nous pousse a l'introspection Lil\' smile .

Et puis, qu'y a t-il de plus agréable que de jouer de la harpe sous la fenêtre en regardant la pluie tomber Embarrassé ?

Je plussois, sauf pour la harpe vu que je n'en ai pas et que, en prime, je crains de n'avoir aucun talent musical Lil\' smile

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 12:47

Il ne faut jamais dire ca avant d'avoir essayé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 12:50

J'ai essayé pour le plus grand malheur de mon chien Sourire

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 12:52

Je suis sur que ton chien n'avait pas l'oreille musicale (J'arrête le hs Lil\' smile )
Revenir en haut Aller en bas
Casper
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 17:25

Cette période est pour moi une des plus agitée. Pour reprendre ton expression, Blanche la Verte, c'est une période qui me permet de mettre à l'épreuve mon soleil intérieur. En effet, ayant un corps très chaud, et me baladant facilement en chemise, même à -1 ° C, c'est l'occasion pour moi de libérer toute cette énergie dormante, de la déployer sans effort, sans crainte, ni même méditation.

C'est à cette période que je ressens le mieux mes chakras, plongé dans le froid, l'esprit vif. Mon élément feu prend tout son sens.

J'en profite souvent pour tester certaines choses. Ce froid est pour moi libérateur, équilibre.

C'est une période pour moi de mise à l'épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
eve
Gardien
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 18:21

j'aime l'hiver, c'est le temps de la quiétude, du cocooning, du vin chaud , du pain d'épices,du silence, de la méditation au coin du radiateur,des réunions familiales......c'est le temps qui prend enfin son temps .

_________________
L'impermanence est l'essence même de la vie.

André Baechler
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 18:52

Merci pour vos participations! Smile

Ariane évoque une préférence saisonnière de par les manifestations de la nature à l’époque qu’elle évoque (Automne surtout, et Hiver). L’Automne, c’est la fin de l’année, en quelque sorte, puisque c’est la période durant laquelle les derniers fruits de la terre sont ramassés. Mais pas seulement. Puisque elle évoque également l’ensemble des événements « humains » qui sont autant de lampions placés en file indienne et qui balisent les sentiers de l’Hiver jusqu’au Printemps.

Amairghin évoque une caractéristique « thermique », l’écoute des éléments (la brume, la pluie), le retour au silence permettant une meilleure écoute de soi-même.
Citation :
Donc au niveau de ma vie spirituelle, je trouve qu'elle n'est que plus épanouie lors des saisons froides, encouragée par la quiétude omniprésente qui nous pousse a l'introspection.
J'aime beaucoup ces saisons durant lesquelles une chape de silence semble recouvrir tout notre environnement pour nous ramener vers nous-même
.

Shynoja évoque lui aussi une caractéristique thermique et le contraste existant entre le froid environnant et sa chaudière intérieure.

En réalité, je trouve en chacun de vous des éléments qui me sont propres. A l’image de ce que dit eve :
Citation :
j'aime l'hiver, c'est le temps de la quiétude, du cocooning, du vin chaud , du pain d'épices,du silence, de la méditation au coin du radiateur,des réunions familiales......c'est le temps qui prend enfin son temps .

Durant cette saison, j’éprouve une curieuse sensation. Je me sens porteur d’une flamme en mon sein, je pourrais craindre que tous ce froid ne la fasse faiblir, mais, très étrangement, c’est le contraire qui se produit. Cette flamme, située au niveau de mon cœur, je la visualise facilement, je la sens vaciller parfois, je me dois de la protéger bien qu’elle me protège elle aussi dans le même temps.

De fait, ne pas se fier aux apparences. Quand je parlais du bouleau et du pin. Cette flamme et la relation que j’entretiens avec elle sont un peu à l’image de la relation qui unit le bouleau et le pin à la saison froide.

Etes-vous bouleau? Etes-vous pin? Lil\' smile Les deux, peut-être (comme moi)?


Mon chou? Aurais-tu une tasse de thé pour moi, stp? Lil\' smile

_________________
Still life, life style...
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 19:04

Vi, je t'attends Lil\' smile

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 19:44

Hum... Toi, alors... Lil\' smile

Un extrait de ma synthèse sur le cyprès, section Herboristerie :
Citation :
Tchouang-Tseu dira : « Les frimas de l'hiver ne font ressortir qu'avec plus d'éclat la force de résistance du cyprès, qu'ils n'arrivent pas à dépouiller de ses feuilles. »

Le cyprès? Que vient-il faire là-dedans celui-là? (après le bouleau et le pin... Sourire ) Tout simplement, c'est une référence au topic d'Entélé sur l'astrologie celte. Mon signe celte est donc Petit Cheval - Cyprès (au coeur du mois de février, verseau et hivernal moi...) Et cette phrase de Tchouang-Tseu résume bien mon ressenti sur la question Smile

_________________
Still life, life style...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 19:53

Oh, enfin un verseau Wink
Revenir en haut Aller en bas
FéeAriane
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 19:55

Hum, il me semblait bien qu'il y avait de l'astro Celte dans ce topic. Lil\' smile

Ce qui m'a toujours interpelée personnellement, c'est que j'ai une date de naissance on ne peut plus estivale et que j'ai toujours préféré le froid et la neige aux grosses chaleurs d'été, les fêtes et les odeurs hivernales à celles printanières ou estivales.
Exemple, je n'aime pas tellement Paques ni la période qui l'entoure et force est de constater que tous les ans il m'arrive des misères dans cette période. Snif

Cela dit, en y regardant bien, toute estivale que soit ma date de naissance, mon signe Celte est automnal: Grand-Chien-Figuier.
Ceci expliquerait il cela? Idée

Pour autant, je reprécise qu'à toute saison je trouve charme et joies à cueillir, et que si je chante les louanges des mois froids, j'aime presque tout autant ceux de printemps et d'été tout de même.

Amairghin, ce forum en est pourtant truffé... de Verseaux.


Bisou2

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tisser, Relier, Démêler, Dénouer, Aimer...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Taltos
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Ven 1 Oct 2010 - 20:26

C'est à cette saison, que j'aime les longues balades dans la nature, être à son écoute, observer son sommeil.... C'est aussi la saison de l'introspection, de la méditation.....

C'est durant la saison froide où je me "purifie" physiquement et spirituellement.....

Je me sens plus à l'écoute de moi-même....
Observer la neige, la pluie....ect.... Pourtant j'ai horreur du froid, mais j'aime cette période où je me pose vraiment...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 2 Oct 2010 - 11:37

Bonjour Taltos Smile

Citation :
C'est à cette saison, que j'aime les longues balades dans la nature, être à son écoute, observer son sommeil.... C'est aussi la saison de l'introspection, de la méditation.....
Peut-on dire que, dans ton cas, il existe un parallèle entre l’introspection qu’opère la Nature et la tienne ? Ce en quoi, je cite quelque chose que tu dis plus bas dans ton post :
Citation :
Je me sens plus à l'écoute de moi-même....
De la même façon que tu es à l’écoute de la nature ? Comme un phénomène de résonance ?

Citation :
C'est durant la saison froide où je me "purifie" physiquement et spirituellement.....
Comment ? Blbl Sourire

_________________
Still life, life style...
Revenir en haut Aller en bas
Casper
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 2 Oct 2010 - 12:14

Blanche la Verte a écrit:
Etes-vous bouleau? Etes-vous pin? Lil\' smile Les deux, peut-être (comme moi)? [/size]

Je me sens pour le coup plus pin que bouleau ! Je recharge mes batteries en été ou durant la période chaude et je déploie mon énergie en hiver.

Edit : Oups !! J'ai écrit "boulot" au lieu de "bouleau" ! Chuis fatigué moi ! Lol


Dernière édition par Shynoja le Sam 2 Oct 2010 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 2 Oct 2010 - 12:22

Ne penses-tu pas être les deux? En été, comme le bouleau (ou le tilleul, si tu préfères Blbl ), tu captes l'énergie solaire. En hiver, tu es pin et tu diffuses cette énergie vers le bouleau dont la photosynthèse a alors cessé Wink

_________________
Still life, life style...
Revenir en haut Aller en bas
Casper
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 2 Oct 2010 - 12:31

C'est vrai ! Si on regarde les choses sous cet angle tu as entièrement raison. J'aime beaucoup cette idée d'ailleurs car si je tiens compte de ta fiche sur le bouleau, le fait qu'il nettoie, purifie, ça correspond effectivement à cela pour moi durant sa période d'activité. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Entélé
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 2 Oct 2010 - 13:24

Ah ! Les frimas de l’hiver…. Une poésie à eux tous seuls

Magnifique débat que voilà, mais vraiment à double tranchant (émotionnellement parlant)
Les jours raccourcissent, les températures baissent : la nature se prépare à la pause hivernale, mon corps, également, passe au rythme d’hiver.

Moi pour les affronter, spirituellement je fais marcher mes sens :
Je me ré harmonise avec la nature, je vais marcher dans les sous-bois gelés et j’écoute craquer les feuilles cristallisées par le froid, je respire à pleins poumons cet air frais et glacial qui s’engouffre en moi et j’ai la sensation de me purifier. Je regarde les arbres décharnés, qui apparaissent en ombres chinoises sur un ciel gris et bas prometteur de neige, laissant dans mon regard l’espoir d’une renaissance avec le printemps. Et puis je touche en faisant attention car chaud les marrons, chaud !
C'est à ce cri que l'on est sûr que les frimas de l'hiver sont là, mais quel plaisir que de se brûler les doigts à décortiquer la châtaigne juste rôtie... Alors je goûte avec délice cette chaleur typiquement hivernale.

Avant émotionnellement c’était une période joyeuse pour moi, et probablement ma préférée de l’année. Je devais être pin douglas.
Maintenant, la roue de la vie a tourné et je suis devenue bouleau défeuillé.
Bisous

_________________
Il y a deux choses qui dominent ton existence : il y a ce que la vie te donne et ce que tu en fais. Cikala Wiyaka
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 2 Oct 2010 - 15:57

Citation :
Maintenant, la roue de la vie a tourné et je suis devenue bouleau défeuillé.
Bah, il y aura toujours un pin sur ta route. Et être bouleau n'est peut-être que l'affaire de quelques temps Wink

_________________
Still life, life style...
Revenir en haut Aller en bas
Taltos
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 2 Oct 2010 - 18:42

Blanche la Verte a écrit:
Bonjour Taltos Smile

Citation :
C'est à cette saison, que j'aime les longues balades dans la nature, être à son écoute, observer son sommeil.... C'est aussi la saison de l'introspection, de la méditation.....
Peut-on dire que, dans ton cas, il existe un parallèle entre l’introspection qu’opère la Nature et la tienne ? Ce en quoi, je cite quelque chose que tu dis plus bas dans ton post :
Citation :
Je me sens plus à l'écoute de moi-même....
De la même façon que tu es à l’écoute de la nature ? Comme un phénomène de résonance ?

Citation :
C'est durant la saison froide où je me "purifie" physiquement et spirituellement.....


Comment ? Blbl Sourire

Bonjour à toi,

Pour répondre à tes questions :

En effet, on pourrait parler d'un phénoméne de résonnance... Comment expliquer cela ?? Je dirai que le fait de sentir la nature endormie me pousse vraiment à regarder en moi, à être vraiment à l'intérieur de moi...
A m'observer de manière plus attentive que durant d'autres saisons..

Comment je me purifie :
Je bois du jus de citron coupé d'eau tiède, je prend des bains d'eau tiède salée dans laquelle je met 1 ou 2 gouttes d'huile essentielle de basilic.... Je récite des mantras et effectue de manière plus intensive la pratique de Vajrasattva... Voila, c'est mon cocktail de purification Smile

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Dim 14 Nov 2010 - 16:56

Ben moi, j'aime pas l'hiver Grr (fallait bien que y'en ait une qui vienne faire ch*** son monde Sourire ); du coup, je bois pleinpleinpleinpleinplein de vin chaud pour oublier que dehors tout est si froid et triste, avec ce ciel de fin du monde qui pèse sur les toits d'ardoises des immeubles, puis je m'enferme chez moi comme un gros hamster femelle roulée dans ses coussins, avec des choses à manger et des bricoles à bricoler.

Vega, la saison qu'elle préfère, c'est le Printétover, avec les fleurs du printemps, le beau temps de l'été (puis les orages hein, Vega adore les violents orages estivaux), la beauté mélancolique de l'automne, et le vin chaud de l'hiver, eh wééé Blbl
Revenir en haut Aller en bas
Hydroxie
Herbe Folle
avatar


MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   Sam 4 Déc 2010 - 17:06

L'hiver c'est une période festive tout autant que l'été sauf que tu profites moins de ton balcon et plus de ta cheminée. C'est bien agréable d'être chez soi avec un bon chocolat chaud ou café ou quoi que ce soit d'autre ^^'

D'un sens spirituelle de mon coté c'est de l'admiration envers la nature aussi voir la vie se décomposer les rues se vider les gens rentrer chez eux en grelottant et en hurlant à la mort dans les rues de ma chère ville Put*** de pays ( pour ne pas dire que ça a un charme mais tout de même ).

Ainsi malgré la température tu sens ta flamme intérieure s'animer à l'aide ta doudoune certes c'est pratique les biens matériels aussi ^^' toujours quelque chose qui te tient à coeur dont je ne saurais pas donner de définition et qui fait que cette saison est la plus belle de toutes.

_________________
« Nous ne sommes pas ennemis, mais amis ! Nous ne devons pas être ennemis. Même si la passion nous déchire, elle ne doit pas briser l’affection qui nous lie. Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous. »

-American History X-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frimas de l'Hiver ne sauraient avoir raison de mon enthousiasme*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avoir raison, est-ce si important ?
» L'art d'avoir toujours raison.
» Comment développer l’habitude d’être heureux
» Avoir raison, est-ce si important ?
» Aidez-moi (à avoir raison!): question de règlement intérieur d'un lycée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sentiers Cachés :: Entre nous :: Les débats-
Sauter vers: