Forum francophone sur l'ésotérisme : sorcellerie, magie, spiritualité, divination, aromathérapie, trucs et astuces, écologie, lithothérapie, astrologie
 
AccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etre adulte*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Etre adulte*   Jeu 3 Nov 2011 - 9:30

Oui, alors là dit comme ça il y a aucun rapport avec l'ésotérisme, au point qu'on sent venir gros comme un bunker que je vais vous parler de ma vie. Mais honnêtement, je n'ai personne avec qui parler de ça, personne qui aurait le recul nécessaire et qui me dirait les choses avec franchise... Du coup je me permets de lancer le sujet.

*déballage de vie kikoo commont kcé tro kiffant lol jvou parl 2 ma life ptdrXD*

On ne va pas y aller par 4 chemins. Bientôt 23 ans, M2 Métiers de l'Enseignement Histoire-Géo pour être prof, habite chez sa moman, jamais travaillé. Attention, quand je vous dis jamais travaillé, c'est JAMAIS, pas de baby sitting, pas de vendeuse de crêpes sur le parvis de Notre Dame en été, pas de management en commerce international pour Vivendi Corp., rien.

C'est pas faute d'avoir essayé depuis 3 ans, à aller porter scrupuleusement des CV bien avant les vacances, mais à toujours se faire rembarrer avec des "Oh, mais, vous n'avez pas d'expérience? ah, désolé mais on ne va pas pouvoir vous prendre". Quand on entend ça, on va prendre conseils auprès de ses potes qui ont trouvé du travail. Réponse quasi unanime: "Oh, euh, ma tante bosse dans une entreprise qui..." "Mon père m'a négocié un truc dans sa société" "On a des voisins qui bossaient là dedans, du coup ils ont proposé de me trouver un place dans...". Et toi tu es comme un(e) con(ne), parce que tu ne connais personne qui aurait pu t'aider à trouver un job. Allez pas croire que je jette la pierre à quiconque par rapport à ça. Au début je le faisais, mais aujourd'hui je me rends compte qu'un petit coup de pouce au départ ça aide juste à te donner ton élan pour voler de tes propres ailes, et pas à faire de toi un no-life.

Parce qu'au final, quand on ne parvient pas à trouver de boulot et que ton CV reste vide (parce que voilà, pour vendre des crêpes devant Notre Dame, c'est plus utile d'en avoir déjà vendu qu'avoir fait 2 ans de prépa et bac + 5), ben on fait comme tout le monde, on bricole un peu n'importe quoi sur son CV tout en essayant de rester un minimum plausible. Malgré tout on ne trouve pas de boulot, et on se retrouve à bientôt 23 ans à vivre chez sa moman (ah merde, je l'ai déjà dit?) à n'avoir aucune expérience de quoi que ce soit, à ne rien savoir de ce qui fait la vie. Non pas: *postiche de barbe blanche et air inspiré* "Quel est le sens de la vie, où allons nous après la mort?", mais simplement: "comment faire pour arrêter d'être une putain de princesse au petit pois qui minaude comme une connasse de 13 ans alors que ça fait 3 plombes qu'elle aurait dû se bouger le c*l et se plonger les mains dans la m*rde pour faire quelque chose de sa vie, au lieu de venir larmoyer sur un forum d'ésotérisme?".

Bon, ça c'était l'introduction, j'entre dans le vif du sujet; ceux qui sont toujours là, jus d'orange, et ceux qui sont partis ben... bref.

Donc voilà, après avoir dressé ce tableau, on arrive à la situation suivante évoquée au début: bientôt 23 ans, vit chez maman, M2 pour être prof parce que j'ai jamais rien appris à faire d'autre, et que de toute façon comme aucun employeur peut en témoigner, c'est comme si je ne savais rien faire. La réponse au problème semble assez claire, ou du moins elle l'était autrefois: les filles qui savent rien faire de leur dix doigts, elles font des gosses et assurent la survie de l'espèce. Ascendant Cancer en plus, vous avez dit destin?

J'ai pleinement conscience que cette situation n'est pas normale, donc inutile vraiment de me rassurer avec des "oh, je crois que j'ai un lointain cousin du 5e degrés du côté de mon grand-oncle de Plogoff qui à 23 ans vivait encore chez ses parents". Je le vois autour de moi, tous mes amis ont déjà travaillé, ou alors sont partis à l'étranger pour leurs études, ce qui leur a permis de s'autonomiser (ça se dit ça?)

Ce que j'aimerais savoir, ou du moins simplement avoir des pistes, c'est: qu'est-ce qui fait de nous un adulte? (<= woulà, c'est ça ma vraie question; non, mais je vous le dis, parce que ça fait une heure que je parle, on sait pas trop où je veux en venir, alors voilà, je vous le surligne, qu'est-ce qui fait de nous un adulte?)

Quelque part c'est un dialogue de sourd avec moi-même, puisqu'au fond j'en ai vaguement l'intuition, de ce que c'est qu'être adulte. Etre adulte, c'est savoir se prendre en mains, s'ouvrir aux autres, arrêter de penser à sa petite personne et s'occuper de ceux qui vous entoure (par exemple les gosses tien, puisque j'en parlais)... C'est accepter de se salir les mains, accomplir son travail quotidien sans tordre le nez sur des sujets comme la Rome augustéenne, pas piquer des grosses colères à chaque fois qu'un élément rébarbatif vient s'immiscer dans votre petit cocon de princesse.... tolérer les défauts de l'autre, et arrêter de se projeter dans un futur illusoire lisse et plastifié, tout beau tout neuf, du genre "ah, aujourd'hui je me comporte comme une sale petite conne, mais demain, je vais me prendre en mains, demain je sourirai aux gens avec qui je vis même s'ils me font chier, je les aiderai, je serai gentille et courageuse... demain, mais pas aujourd'hui."

Parfois j'ai le sentiment qu'à être si peu mûre dans ma tête et dans mon expérience des choses, à voir les années passer sans réussir à avancer alors qu'autour de moi tout le monde évolue de manière saine, c'est un peu comme un cercle vicieux du genre "Moins tu en fais... moins tu en fais"

Voilà, ça valait le coup de se lever à 6h pour se masturber intellectuellement sur la question (onche onche, pauvre choute s'est levée à 6h, dur d'être une princesse à cernes)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
eve
Gardien
avatar


MessageSujet: Re: Etre adulte*   Jeu 3 Nov 2011 - 14:51

c'est ça aussi être adulte , savoir se mettre en question. je connais des "adultes" qui bossent, mariés, enfants et qui ont 4 ans d'âge mental. faut pas croire qu'être "installé dans la vie , professionnelle, conjugale , sociale ,touça, fait de nous des adultes. que nenni [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] la maturité, tu l'apprends toute ta vie. jusqu'à la fin.et c'est d'ailleurs cet état de fait qui t'évite de devenir un vieux con (ou conne chuis pas sectaire^^)tellement ancré dans ses certitudes , ses manies, ses trucsbidulesmachins, qu'il en devient pathétique.alors, pose toi des questions, trouve tes propres réponses ( tout le monde sait que les conseilleurs sont rarement les payeurs^^)et avance à ton rythme.pas à celui que la société voudrait t'imposer.

_________________
L'impermanence est l'essence même de la vie.

André Baechler
Revenir en haut Aller en bas
Diogène
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Etre adulte*   Jeu 3 Nov 2011 - 21:15

Que ça doit être beau d'être encore chez ses parents à 23 ans pour faire ses études sans être obligé de travailler ! Si tu ne te bouges pas, t'es pas sorti du sable... Intéresse toi à la vie sociale de ton quartier, aux organisations, force les choses, demande à ton coiffeur...etc. On ne commence pas au sommet, et être adulte, c'est avoir suffisamment d'humilité pour l'accepter. (et j'espère pour toi qu'enseigner te plaira...)

_________________
Souvent imité, jamais égalé.
Revenir en haut Aller en bas
dacryn
Ronce
avatar


MessageSujet: Re: Etre adulte*   Jeu 3 Nov 2011 - 23:07

A mon humble avis etre adulte, c'est etre autonome dans tous les domaines (financier, moral, etc....) et se sentir responsable de ce qu'on fait. Bref, c'est pas donné à tous le monde, on préfére rester enfant. C'est plus facile !

Donc on peut être adulte et solitaire par exemple...Il faut faut juste que ce soit un choix....

D'abord définir ce sur quoi on peut agir et ce sur quoi on ne peut pas (au moins temporairement).

Ensuite spécifiquement pour la recherche d'un emploi, il faut trouver tes points forts. Tu en as forcément et a partir de là chercher à les exploiter. Fais tu du sport ? L'aspect culturel = les bibliotheques, les expos, les musees, radio. Qui recherchent des encadrants ayant un peu de plomb dans la cervelle, etc.....

Ensuite, ta réaction (bordel qu'est ce que je fous là :-) ) je l'ai connu personellement et autour de moi. chacun trouve une réponse adaptée pour en sortir quelque chose de positif. A toi de trouver ta méthode. ( écrire sur une feuille, adopter une attitude, s'interdire dse choses, etc...) . c'est là ou le cote adulte apparait. L'enfant geint, l'adulte agit et ameliore...même s'il peut aussi geindre.

Dacryn,






_________________
Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas !

Sépare le subtil de l'épais !
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Etre adulte*   Dim 6 Nov 2011 - 12:14

Etre adulte.... est ce qu'on est vraiment adulte un jour?

Lorsque j'étais gamine je voulais être majeure parce que là, enfin, les choses seraient faciles, les portes s'ouvriraient....

Et maintenant, je suis adulte au sens généralement accepté du terme: majeure, travail et tutti quanti. Et lorsque je regarde autour de moi...

Je vois sensiblement les mêmes interrogations, les mêmes doutes et la vie n'est pas plus évidente au final.

Faut juste faire de son mieux avec ce qu'on a. C'est peut être simplement ça être adulte Lil\' smile

Pour le boulot, faut pas baisser les bras et tenter les choses type McDo... où ils ne demandent pas grand chose comme expérience et qui font très bien sur un CV vu que tout le monde sait à quel point ça peut être pénible comme job parfois Wink
Et puis après, oui, les associations.... qui te font une expérience sans être du travail (en tout cas officiellement).

Allez, haut les coeurs ma toute belle: tu es déjà adulte, tu ne t'en es juste pas tout à fait rendu compte Bisous

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Etre adulte*   Mer 9 Nov 2011 - 1:36

Citation :
Faut juste faire de son mieux avec ce qu'on a. C'est peut être simplement ça être adulte.

Pas mieux.

On deviens sûrement adulte le jour où l'on a plus le choix. Ou (variante) nos choix engagent également ceux des autres.

En attendant j'espère que tu travailles avec acharnement tes études. Tu es dans une situation idéale et ça serait vraiment dommage de le regretter après [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre adulte*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre adulte*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommaire Etre Mythologique
» POUR HUB ET SON BEBE EN DANGER D'ETRE AVORTE !!!
» Etre qualifié d'antichrist...Désagréable même pour un non croyant ?
» Saint Alphonse de Liguori et commentaire du jour "Etre riche en vue de Dieu"
» Etre papa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sentiers Cachés :: Entre nous :: Les débats-
Sauter vers: