Forum francophone sur l'ésotérisme : sorcellerie, magie, spiritualité, divination, aromathérapie, trucs et astuces, écologie, lithothérapie, astrologie
 
AccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Magie: formalité administrative?*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Magie: formalité administrative?*   Dim 31 Juil 2011 - 23:49

Bon, à dire de la bouse sur le post de la fée sanglante qui fait de la sociologie, j'en ai oublié le principal, pourquoi je m'étais repointée dans le coin.

Ca fait un bon mois que j'ai pas mal remis en question mon approche de la magie. Au début, je me disais que pour être sorcier/sorcière/chamane/occultiste/médium/éleveur de lapins de chapeau, il fallait nécessairement se munir de tout un fatra de trucs sponsorisés par une boutique ésotérique bien connue. Afin de me retrouver un peu dans toutes les ramifications du monde ésotérique, j'ai parcouru tout ce qu'il y avait de parcourable sur internet.fr et internet.com, j'ai repassé au peigne fin mes livres, les librairies, avec toutes la tripotée de rituels, de voies à suivre, de bric et de brac qui en ressortait.

A un moment, à force d'avoir la tête bourrée à ras-bord de Wicca, Stregheria, Hedge/Heart/Kitchen Witch, Pagan Poudlard Potter et autres, il y a une question qui m'est venue:

Est-ce que pour "être" dans le monde ésotérique, il faut passer par tout ça?

Je veux dire, au final, être sorcier/sorcière, c'est forcément fabriquer des trucs avec de l'écorce et des champignons, vider sa salière sur ses tapis, se foutre à oilpé dans un cercle délimité par des trucs et des machins, et même que si t'as pas l'encens d'oliban en grains dans un encensoir en argent t'es qu'un gros noob ésotérique...? Ou bien encore habiter dans une chaumière, se lever à l'heure de Vénus en lune croissante pour aller ramasser telle ou telle plante qu'on prendra soin de faire sécher en direction de l'ouest dans un coin purifié de sa maison (avec de l'encens d'oliban en grains dans l'encensoir d'argent)?

Parfois j'ai l'impression que ce qu'on appelle magie, c'est devenu rien d'autre finalement qu'un vague truc écolo un peu fun; après bon, c'est un secret pour personne que je suis une kikoo Halliwell, et que je suis la première à courir après les jolis grimoires remplis de plein de recettes trop kawaii. Il y a donc un pourcentage non négligeable de chances que j'aie encore sorti un gros pavé de conneries dans ce topic. Après tout y'a peut-être que les paresseuses comme moi que ça choque toutes ces formalités qu'on retrouve dans la pratique de la magie, et que quand on pratique justement, c'est comme ça que ça doit se passer.

Mais ça m'a quand même interpellée, parce que j'ai eu beau passer en revue toutes les traditions, les attitudes, les états d'esprit à avoir face à la magie, je me suis retrouvée dans aucun d'entre eux. Et pourtant je sens que cette énergie magique est là, qu'elle peut être écoutée et être à l'écoute... Mais est-ce que c'est impossible justement d'être en contact avec elle sans passer par toute cette administration ésotérique?

Je l'ai brièvement évoqué sur mon post sur la Kitchen Witch, mais comment est-ce que la magie dans sa forme traditionnelle -qui revendique une approche simple des choses- a pu s'embourber dans un tel sac de noeuds de dizaines de trucs rituels à mettre bout à bout? Le sorcier/la sorcière des villes qui ne va pas ramasser les plantes couvertes de la rosée du matin, c'est seulement un gros fake? la gamine de 13 ans qui dort dans la chambre de ses frères et soeurs et qui a pas moyen de faire un cercle pour invoquer cette énergie qu'elle ressent de manière infime, c'est une fake aussi? De même que la mère de famille qui voudrait préparer un repas spécial pour sa famille, mais dont les plats resteront désespérément mornes parce qu'elle a pas tracé un cercle par terre devant tout le monde, ni murmuré des trucs bizarres au dessus de ses casseroles au risque de passer pour une barge et de traumatiser ses enfants?

J'ai conscience que ce dont je viens de parler est un peu en foutoir, il est 23h41 et je suis un peu HS, d'autant que toute ces questions sur l'approche et la sensibilité de la magie m'ont un peu fait cuire les neurones.  Mais là je suis vraiment bloquée dans mon rapport à la magie, je sais plus quoi en penser ni vers quoi me tourner, du coup je lis et perd mon temps sur n'importe quoi, et ça me prend la tête.

Donc voilà, s'il reste quelqu'un sur ce forum que ça intéresse de débattre là dessus, je lui laisse la parole.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
eve
Gardien
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 0:10

tu as déjà lu Terry Pratchett? dans le disque- monde , il y a 4 livres qui expliquent le "fonctionnement" des sorcières.
-les ch'tits hommes libres
-un chapeau de ciel
-l'hiverrier
-je m'habillerai de nuit
ya une profondeur là-dedans qui devrait répondre à pas mal de tes questions. je ne l'ai pas vu en 1ère lecture mais c'est d'une évidence.........évidente.

_________________
L'impermanence est l'essence même de la vie.

André Baechler
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Herbe Folle
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 8:58

Décidément, je suis toujours aussi friande de cet humour dans tes posts, surtout quand ceux ci sont criants de vérité.
Je vais donc donner mon petit avis personnel sur la question.
En premier lieu je pense qu'il faut arrêter de toujours regarder ce que fait son voisin, et surtout arrêter d'écouter les grandes prêtresses wiccanes 6e degrés de la mort qui tue.
Parce que oui, selon les autres, la plupart du temps ce que tu fais, ben c'est nul...Surtout comparé à ce que eux ils font, alors là, tu te tapes trop la honte, quoi...
Non mais plus sérieusement, je subis en ce moment une sorte de ras le bol par rapport à toutes ces communautés neo païennes ancestrales qui prétendent détenir LA seule et unique manière valable de pratiquer la magie.
Personnellement, je ne pratique pas la magie, je la vis. Ensuite, je ne suis pas certaine que nos amis druides et nos amis chamanes (et autres sages bien antérieurs) possédaient un coffre fort rempli de babioles qu'ils trimbalaient sur leur dos à chaque déplacement. Comme tout, la magie est devenu un moyen de se faire de l'argent en vendant tout un tas de trucs inutiles et en te faisant croire que si t'as pas ça, ben tu peux pas faire de la magie. Cette société est matérialiste et dès qu'un mouvement semble avoir le vent en poupe, tu peux être sûr que le filon sera aussitôt exploité.
Après, je dis pas, ça peut être agréable d'avoir un beau grimoire, une belle baguette, un beau pendule, ect...Mais je pense sincèrement que tout ceci n'est absolument pas indispensable. Certains objets peuvent être des supports, des outils. Moi même j'ai craqué sur un pendule en cristal parce qu'il était "trooooop beauuuuu quoiiiii !" mais je sais pertinemment que ce "craquage" n'était pas obligatoire, mais qu'il faut bien se faire plaisir de temps en temps, zut !
Je pense que le seul outil indispensable c'est toi. Et un environnement dans lequel tu te sens bien pour pouvoir vivre pleinement cette magie. J'ai l'impression que les gens perdent le contact avec l'essentiel, avec cette nature qui nous entoure. Parce que là base de la magie, c'est aussi ça, être en accord avec les éléments, avec cette Terre qui nous porte. Il faudrait avant tout apprendre à travailler avec notre corps, notre esprit, et notre monde avant de sauter sur tous les objets magiques à la mode. Ce qui n'empêche pas de se faire plaisir, hein, mais il faut garder à l'esprit que c'est avant tout notre énergie personnelle qui rend nos actes efficaces.
Donc voilà, ceci n'est que mon avis personnel, je ne prétends détenir aucune vérité, et même si ce n'est pas LA bonne façon de faire, je m'en fiche, c'est la mienne et celle avec laquelle je me sens en harmonie, et je crois que c'est ça, le plus important.
Il n'y a pas UNE seule façon de vivre la magie, comme il n'y a pas UNE seule façon de vivre sa vie ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Nomad
Ronce



MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 10:32

Bah valà! Tout a été dit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 12:25

eve: ceux là je ne les ai pas lus, mais comme Terry Pratchett est une référence littéraire incontournable, je vais me jeter sur ceux là! x3

Citation :
Parce que là base de la magie, c'est aussi ça, être en accord avec les éléments, avec cette Terre qui nous porte. Il faudrait avant tout apprendre à travailler avec notre corps, notre esprit, et notre monde avant de sauter sur tous les objets magiques à la mode. Ce qui n'empêche pas de se faire plaisir, hein, mais il faut garder à l'esprit que c'est avant tout notre énergie personnelle qui rend nos actes efficaces.

C'est à la base exactement ma perception de la magie, mais du coup est-ce qu'on peut davantage la définir comme un état de conscience plutôt que comme une pratique? Bon, évidemment, toute pratique se base sur un état mental particulier, mais est-ce que justement on aurait pas de plus en plus tendance à prendre le problème à l'envers, à être obnubilé par la pratique et à tendre entièrement vers elle, à la placer à la base de son action, avant d'effectuer un travail "introspectif"?

Puisque le jour s'y prête, je prends l'exemple de Lughnasadh. J'ai autour de moi plusieurs personnes qui clament gaiment "Joyeux Lughnasadh, merci la Terre", etc, alors que le reste du temps leur mode de vie laisse... disons, à désirer. Je trouvais un peu regrettable que dans les esprits le rapport à la magie soit de plus en plus "ponctuel", en ne se manifestant qu'à travers des rituels, alors que le reste du temps on le laisse un peu de côté. Bien sûr, je dis pas qu'il faut y penser 24h/24 (magie, magie, magiiiiiiiiiie ), mais j'ai l'impression qu'on perd un peu le rapport spirituel à la magie au profit de sa manifestation physique.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Herbe Folle
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 14:30

Ah non mais carrément. Mais ce phénomène est malheureusement applicable à bon nombre de situations quotidiennes.
Aujourd'hui, c'est la fête de la Terre. Chouette, je vais éteindre mes lampes durant une heure, pour participer à cet évènement mondial. Mais le reste du temps, je jette mon chewing-gum par terre, personne n'y fera attention.
Hier, je suis allé à un concert offert par S.O.S Racisme. C'était chouette, tout le monde chantait, la mixité était présente, les différentes couleurs de peau s'unissaient dans la musique. Attends, ma fille, tu dis qu'il s'appelle comment ton nouveau copain ? Mohammed ? C'est une blague, non ? Tu veux devenir la honte de la famille ou quoi ?
Ooooh le pauvre petit toutou, je l'ai trouvé en train de errer alors je l'ai recueilli, je l'ai bien soigné, voilà, il sera bien maintenant. Que dis-tu ? Le foie gras que j'ai dans mon assiette, il provient d'un pauvre canard gavé à mort, élevé dans des conditions misérables jusqu'à l'âge adulte où il a été tué dans les pires souffrances qui soient ? Ouais, mais c'est qu'un canard, hein...
etc, etc, etc...
Alors, oui, on ne peut pas sauver le monde. Non, personne n'est parfait et je ne juge personne, je ne me permettrais pas. Mais voilà, je trouve qu'au lieu de se vanter par nos actes ponctuels, on ferait mieux d'essayer doucement de changer notre quotidien. Et bien, pour moi, dans le monde magique c'est la même chose.
J'ai entendu trop de fois des personnes qui se vantaient de faire une super fête païenne, qui mettaient 3 heures à décorer leur autel pour qu'il ressemble à une vraie boutique magique à lui tout seul, à mettre en place un rituel de la mort qui tue en invoquant Satan et tous ses sbires les plus puissants, aaaaahaaaaa (mum mum pardon) mais qui a coté de cela, ne faisaient rien pour intégrer la magie à leur quotidien, qui ne remerciaient jamais les énergies, autre que dans un rituel, qui ne se rendaient même pas compte qu'autour deux, il se passaient des choses.
Je trouve ça mieux sincère quelqu'un qui se lève tous les matins, qui prend 5 minutes pour remercier la Nature d'être en vie et de faire lever le soleil sur sa tête, plutôt qu'une grande prêtresse machin chose qui ritualise toutes les fêtes en faisant la danse de la pluie, habillée de la dernière cape à la mode, et qui retourne ensuite à sa petite vie, sans adresser une seule penser aux énergies qu'elle manipule pourtant durant cette fête.
Et c'est tout ça que je reproche aux communautés païennes que j'ai pu croiser. Aucune spontanéité, aucune sincérité, aucun coeur. Seulement des faits, des prières récitées de mémoire, des rituels bien orchestrés, une roue de l'année bien programmée. J'ai eu l'impression que cette vie païenne se confondait avec celle des "moldus" qu'eux même critiquaient. Tout était cadré, on discutait de la dernière baguette efficace, du dernier grimoire sorti, du dernier livre paru, mais en dehors de ça, aucun sentiment. Aucun ressenti au quotidien, non, seulement des impressions échangées après un rituel. Et c'est ça qui me manque terriblement dans les forums que je visite (ça, et aussi le fait que l'activité païenne virtuelle semble s’essouffler...)
Pour moi, je n'ai pas besoin de penser "magie" puisqu’elle vit en moi. Le simple fait de coller ma joue contre un arbre pour échanger mon énergie avec la sienne, c'est un acte magique. Le simple fait de regarder un buisson, et de m'imaginer les milles petites fées qui l'habitent, c'est un acte magique. Le simple fait de faire une tarte avec amour, en prononçant quelques mots de remerciement à la Nature pour les ingrédients qu'elle m'offre, et en établissant un souhait dirigé vers celui qui mangera ma tarte afin de le protéger, c'est un acte magique.
Alors oui, il y a des règles, comme partout. Les plantes n'ont pas les mêmes propriétés, les cristaux n'ont plus, mais pour moi, un rituel doit avant tout être fait avec le coeur, et non en suivant des indications précises tirées d'un livre. Je pense que l'esprit à un pouvoir immense, que la seule force de la pensée peut mener loin, que seules des connaissances élémentaires sont indispensables (plantes, pierres, etc...) mais qu'il faut savoir apprendre seul, sans les avis des autres, seul avec ses propres expériences. Je pense qu'il faut faire confiance à son ressenti, se faire confiance à sois même sans se demander si cela est bien fait, si c'est ainsi qu'il faut procéder.
Il faut passer au dessus de l'acte intéressé (je fais de la magiiie car je veux que Keviiiin m'aiiiiime) mais apprendre à méditer par simple envie de se retrouver seule avec sois même (et non pour obtenir plus de pouvoiiiiiir que Lucifer lui même).
Je ne sais pas si je m'exprime bien, j'ai pleins de pensées, d'idées qui sont dans ma tête, mais je n'arrive pas forcément à les formuler comme il faut.

Bref, pour répondre à la question (la nana qui a tellement écrit un pavé qu'elle ne se souvient même plus qu'elle était la question de départ....)

Citation :
est-ce qu'on peut davantage la définir comme un état de conscience plutôt que comme une pratique?

Je pense que la pratique est indispensable, mais qu'elle est loin (très loin) de se limiter aux rituels enseignés sur les forums de paganisme. Je pense que certains gestes simples du quotidien peuvent s'apparenter à de la magie, il suffit de mettre justement de la magie dans des gestes qui peuvent à la base nous paraître banal. Qu'est ce que la magie ? Pour moi, il s'agit de la manipulation d'énergie, mise à notre disposition par la Nature. Je crois que la Nature est une Energie Universelle, et qu'elle diffuse des énergies (issues du noyau principal) bonnes et mauvaises dans l'univers entier. A nous d'apprendre à travailler avec ces énergies. Mais tout n'est qu'énergie, le simple fait qu'une plante pousse, c'est de l'énergie, et quelque part, c'est un don de la Nature, c'est magique.
Ce que je dis est peut-être naïf, mais j'aime voir de la magie dans des choses simples, cela rend ma vie plus belle, la magie ne se résume pas à des tours de passe passe extraordinaires...

Citation :
mais j'ai l'impression qu'on perd un peu le rapport spirituel à la magie au profit de sa manifestation physique.
J'adore Harry Potter. Et Dea seule sait à quel point j'adorerais voler sur un Hyppogriffe, ou m'accrocher à mon balais pour traverser le pays, ou remuer ma baguette et transformer ceux qui m'agacent en crapaud. Malheureusement, je ne pense pas que cela soit encore possible, ni aujourd'hui, ni dans un avenir proche (quoi que, on peut toujours rêver). La magie, ce n'est pas ça. Ça, c'est du rêve, du cinéma, des choses qui nous portent loin de ce monde parfois trop terne. Mais la magie existe belle et bien, en nous. Elle est présente autour de nous. Et notre esprit est un merveilleux outil pour la manifester. Mais effectivement, la manifestation n'est pas une boule de feu qui apparaît au creux de la main, non, il s'agirait plutôt d'une chaleur intérieure, d'un sentiment de bien être, d'une enveloppe invisible qui nous protège, d'un voyage astral, etc etc...Et ceci appartient au monde spirituel, et non au monde physique. Tout ceci se ressent avec le coeur, et ne se voit pas avec nos yeux corrompus ^_^

Encore une fois, ce n'est que mon avis, pas taper, pas taper
Revenir en haut Aller en bas
eve
Gardien
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 14:54

si t'en as d'autres des avis comme ça alors surtout n'hésite pas....donne les nous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

tu parles d'energie dans la nature et je suis définitivement d'accord avec ça. j'y ajouterai un +.
la nature ne connaît ni le bien ni le mal. juste l'équilibre.et je crois moi que c'est ça la véritable magie. chercher l'équilibre .si certains ont besoin de support, soit( prononcer souate^^ si c'est bien le but qu'ils veulent obtenir .sinon je vois pas bien à quoi peuvent leur servir tout" l'attirail de la parfaite sorcière "ha si ^^ à se faire aimer de kevin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
L'impermanence est l'essence même de la vie.

André Baechler
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Herbe Folle
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 15:14

Roooo Love
Ces sentiers sont restés cachés trop longtemps, je crois, qu'il est bon de pouvoir ainsi échanger sans me faire taper sur les doigts !

Concernant ton +, je suis du même avis. Pour moi, le mal et le bien doivent vivre en équilibre. Sans mal, pas de bien, vice versa. J'aime cet aspect de la nature, la nature douce et aimante, mais aussi la nature violente et vengeresse. Parce que finalement, nous sommes tous comme ça. Et oui, je ne suis pas un Fluffy Bunny, et nous ne vivons pas au pays des Bisounours (et croyez moi, j'ai déjà rencontré des païens qui pensaient l'inverse, si, si, véridique...) et ce n'est pas parce que j'aime les fées que je suis toujours gentille et de bonne humeur.
Hors sujet, mais les fées aussi, ne sont pas toujours gentilles, héhé !

C'est vrai que le terme de "mal" et celui de "bien" sont des termes relatifs. Je ne crois pas qu'on puisse tous avoir la même vision du mal et du bien, chacun sait ce qui est bon pour lui, ce qui est mal, selon l'éducation, selon la religion, ces définitions divergeront forcément.

Pour rester neutre, je pense donc que la Nature et tout ce qu'elle a créé est composé d'énergies, différentes, et que c'est aussi à nous de maintenir cet équilibre, dans notre propre vie, mais également l'équilibre du monde dans lequel nous vivons. Sans vouloir devenir des supers héros, je pense que chacun devrait essayer de contribuer comme il le peut à maintenir cet équilibre.

Je me souviens un jour, j'ai croisé la route d'un Môsieur qui pratiquait le Reiki (ou un truc du genre) et qui me montrait du doigt, parce que selon lui, la pratique de la magie bouleversait tout l'équilibre de l'univers. J'avais tenté de lui expliquer que je ne bouleversait rien du tout (comme si l'univers n'était pas déjà bouleversé, d'ailleurs...) et qu'au contraire, en pratiquant la magie telle que je le faisais, je pouvais rétablir l'équilibre dans ma vie, et donc mieux contribuer à rétablir l'équilibre du monde. Car après tout, nous sommes tous des petits bouts d'énergie, tous issus de la même source. Et bien non, rien à faire, ce Môsieur détestait les sorcières LOL
Revenir en haut Aller en bas
Vega
Jeune Arbre
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 20:27

Merci pour cette réponse! (ahhh, de vraies belles réponses comme on n'en trouve plus )

(parenthèse)

Au sujet de l'équilibre des forces et du maître Reiki à l'avis un peu louche, ça m'a rappelé un truc que j'avais lu, à propos des divinités Shintô, les kami; ou plus précisément les Oni (les """démons""" japonais)

Du peu que j'en sais, la tradition shintoïste n'admet pas de séparation entre le bien et le mal, ou du moins, cette séparation est nettement moins manichéenne que chez nous. Dans cette optique, les Oni ne se présentent pas comme des manifestations du Mal, mais apparaissent pour traduire la perturbation d'un ordre, la rupture d'un équilibre, la souillure d'une harmonie. Ca m'a paru être intéressant, l'idée que le mal émergeait d'une rupture de l'ordre en place, et qu'il n'existait pas à proprement parler de Mal absolu, sans but ni origine.

(fermeture de parenthèse)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
dacryn
Ronce
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Lun 1 Aoû 2011 - 23:23

La première question qui me vient c'est :

Qu'est ce que la magie pour toi ?

Une suite de rituel ? Un espace différent du quotidien ? Quelque chose qui a des effets concrets ?

Si c'est un espace différent du quotidien, la kitchen witch ne te sert à rien. Par contre il y a bien un rituel autour du repas. Mais j'ai l'impression ( a toi de me confirmer) que tu ne l'aimes pas et que tu veux le transformer en autre chose. (un genre quotidien sans quotidien)

La deuxième question :

A quoi sert la magie pour toi ?

Agir sur des forces subtiles ? amener des changments dans ta vie ? des changements à quel niveau ?

Suivant ce que tu recherches, tes travaux doivent s'orienter dans telle ou telle direction et tu dois faire le tri dans ce qui est utile ou pas.

"L'esprit est un tamis, mais c'est nous qui décidons de ce que nous retenons avec ce tamis.La réalité est trop complexe, on ne peut jamais la connaitre en totalité....nous sommes obligés d'avoir un tamis"
extrait de "Ainsi parlait dacrynoustra"


Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Herbe Folle
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Mar 2 Aoû 2011 - 7:15

Non, y'a pas à dire, j'ai vraiment du mal avec la philosophie.
D'ailleurs j'ai du mal avec les prises de têtes en général...Comme si on ne pouvait pas simplement vire sa vie, avancer là où on veut, sans forcément devoir passer les trois quarts de son existence à tergiverser sur les grandes questions de l'univers.
J'admire ceux qui le font, hein, mais personnellement, je préfère la simplicité, écouter mon coeur, me laisser guider ma mes croyances et mes ressentis, sans chercher à tout prix ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, sans me poser des questions qui me déclenchent systématiquement des migraines.
Pourtant, j'aime lire, j'aime apprendre, j'aime réfléchir, mais pas sur des choses aussi compliquées et aussi abstraites que de telles questions philosophiques, j'y arrive pas...
Mais je le redis, j'admire ceux qui le peuvent, chapeau ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Mer 3 Aoû 2011 - 3:44

Mon épouse lors de son travail il y a quelques semaines a rencontrée une sœur de la fraternité de Jérusalem, au fil de la conversation, elle lui a fait part de ma passion pour la mystique chrétienne. A cela la sœur lui à répondu: Ah oui moi aussi l'envie de connaître le chemin qui mène à Dieu m'a tourmentée pendant bien des années. Désormais la seule chose qui m'intéresse, c'est comment donner le plus d'amour possible à ceux que je rencontre. Donner c'est la seule chose importante.

Longtemps je posé la question de savoir par quels moyen apprendre à percevoir et à développer ma magie. Jusqu'à ce que je commence à comprendre que la question par laquelle j'aurais dû commencer est: qu'est-ce que j'ai à offrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Mer 3 Aoû 2011 - 18:21

C'est une belle façon de voir les choses, même si je ne suis pas certaine que la réponse soit aussi facile qu'elle peut le paraître de prime abord Lil\' smile

_________________
Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre.
Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Jeu 4 Aoû 2011 - 14:55

L'art d'user de la Magie est une question très difficle en effet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
dacryn
Ronce
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:38

@ Sylvain

J'ai l'impression que justement toi tu as épuré. Tu ne travailles plus que sur les coincidences as tu mis sur un autre post. Ca veut dire que ce que tu attends de la magie, c'est uniquement ça ? tu travailles avec quelle base ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain
Jeune Pousse
avatar


MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   Sam 6 Aoû 2011 - 4:01

Je ne recherche pour moi-même qu'un peu de sauvagerie et de poésie -c'est amplement suffisant.

Lorsque j'ai des soucis je m'en remets à la Dame, en sa baraka.

Je ne refuse jamais d'aider ceux que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magie: formalité administrative?*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magie: formalité administrative?*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les auteurs de magie runique
» Sommaire magie celte
» l'Islam et la magie
» Les dangers de la magie noire.
» Notation administrative et congé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sentiers Cachés :: Entre nous :: Les débats-
Sauter vers: